Mairie de Cotonou : « A Cotonou, jamais un maire n’a été aussi efficace en deux (2) ans de gouvernance » dixit Érice Houénoudé GBOGBLENOU.

0
480

Le Directeur des Services Économiques et Financiers de la municipalité de Cotonou a été reçu ce mercredi 15 juin sur l’émission »Forum politique » de la radio Capp FM. Occasion pour l’invité d’apprécier la gestion du maire Luc Sètondji Atrokpo élu à la tête de la municipalité de Cotonou il y a deux (2) ans. Érice Houénoudé GBOGBLENOU en a profité pour faire part des perspectives économiques de la l’équipe municipale.

Le maire de Cotonou Luc Sètondji Atrokpo est décidé à transformer Cotonou, une ville réputée insalubre et vulnérable aux inondations. A la tête de cette mégapole située entre le lac Nokoué et l’Océan Atlantique depuis le 6 juin 2020, l’ancien édile de Bohicon entend poursuivre sa politique d’optimisation des ressources financières et de la rationalisation des recettes. L’atteinte de cette noble ambition permettra à la ville de redorer son blason , de rehausser son image autrefois écornée du fait des scandales financiers. Érice Houénoudé GBOGBLENOU se réjouit déjà des premiers résultats obtenus par le maire Luc Sètondji Atrokpo en deux (2) années de gestion.  » C’est la première fois depuis l’avènement de la décentralisation, qu’un maire de Cotonou enregistre de belles performances économiques en si peu de temps » .
Il fait ainsi allusion aux performances économiques enregistrées en matière de mobilisation des recettes non fiscales. En effet, l’année dernière, les recettes non fiscales collectées par la mairie de Cotonou ont dépassé les 2,5 milliards de francs CFA, a dit Érice GBOGBLENOU. Toutefois, le Maire n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Luc Sètondji Atrokpo veut soumettre à l’évaluation des agences de notation financière la qualité de sa gouvernance. Il entend se battre pour obtenir la certification ISO des processus de gestion à la mairie de Cotonou. Les perspectives économiques s’annoncent prometteuses, à en croire Érice Houénoudé GBOGBLENOU. La ville envisage de réaliser une étude exhaustive sur son potentiel en matière de recouvrement des recettes. Elle ambitionne également d’actualiser sa base de données des contribuables.

La dématérialisation complète des procédures de perception des taxes compte au nombre des défis que veut relever Luc Sètondji Atrokpo. Le budget de la commune de Cotonou est de vingt cinq (25) milliards de francs CFA. L’année dernière, il était de vingt trois (23) milliards de francs CFA. Le citoyen est au cœur de la politique de développement du maire Luc Sètondji Atrokpo, a dit le Directeur des Services Économiques et Financiers de la municipalité de Cotonou. Il a précisé qu’aucune pression n’est exercée sur le contribuable dans le cadre de la mobilisation des ressources financières. La reddition de comptes est un principe cher au maire Atrokpo, a révélé l’invité. Un guichet unique est mis en place pour la collecte des recettes non fiscales. Non seulement ce dispositif informatique permet de réduire l’évasion fiscale mais également il offre une possibilité de rapprochement du contribuable pour le paiement des taxes, a justifié le Directeur des Services Économiques et Financiers de la mairie de Cotonou.

Wilfrid AHOUASSOU