63 milliards 571 millions 118 mille francs CFA. C’est le montant du projet de budget 2023 du Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique. Il a été présenté par le ministre Alassane Seidou, vendredi 18 novembre 2022, aux députés membres de la Commission des finances.

Le projet de budget 2023 du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique a connu un accroissement de 6,18 %. Il s’établit à 63 milliards 571 millions 118 mille francs CFA contre 59.853.766.284 en 2022.
« Ce budget va permettre de réaliser des infrastructures, de construire et d’équiper des commissariats. Il va aussi nous permettre de recruter les agents de Police, les former et les positionner sur différents fronts. Ce budget va également nous permettre d’équiper en général la Police surtout en matériel roulant et au ministère de fonctionner », a indiqué Alassane Seidou, ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, vendredi 18 novembre 2022, lors de la présentation du projet de budget 2023 à la commission des finances de l’Assemblée nationale.

Il servira également à financer cinq (5) programmes : Pilotage et soutien aux services ; Programme sécurité publique ; Programme protection civile ; Programme affaires intérieures et Programme Gestion intégrée des espaces frontaliers.

Pour l’année 2023, le Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique prévoit 51 milliards 626 millions 356 mille francs CFA de dépenses ordinaires. Les dépenses en capitale se chiffrent à la somme de 11 milliards 944 millions 762 mille francs CFA.
Les députés membres de la Commission des finances ont présenté plusieurs doléances au ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. Ils ont souligné le manque de célérité dans la construction des commissariats de Police, l’insuffisance de moyens roulants pour certains commissariats, les mesures particulières à prendre pour la sécurisation des élections et surtout la lutte contre le terrorisme.
Marc MENSAH