Mise en œuvre des recommandations du dialogue politique: Le parlement adopte un nouveau Code électoral

0
623

Les députés de la 8ème législature viennent de doter le Bénin d’un nouveau Code électoral. En raison des modifications à apporter à la loi n°2018-31 du 9 octobre 2018 portant Code électoral encore en vigueur dans le pays, les parlementaires ont carrément adopté ce jeudi 14 novembre un autre texte fait de nombreuses innovations. Il s’agit entre autre, de l’institution élections générales, l’institution de mesure de discrimination positive au profit d’une forte représentation des femmes au Parlement, l’institution du parrainage à partir de la présidentielle de 2021, la création d’un poste de vice-président, d’une meilleure équité dans la répartition des sièges des députés et des conseillers communaux. Le nouveau Code électoral comprend aussi l’institution d’une nouvelle liste électorale étant donné que la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) vient à terme en 2021, la réforme de la Commission électorale nationale autonome (Céna) à partir de 2021, l’institution d’un Conseil électoral, et d’une direction générale des élections.
Le texte adopté par les parlementaires cette matinée du jeudi 14 novembre 2019, est composé de 207 articles répartis en six livres.
Les deux premiers livres sont consacrés aux règles générales qui organisent les élections en République du Bénin; le troisième livre concerne les règles particulières applicables pour l’élection présidentielle; le quatrième quant à lui évoque les règles particulières applicables pour l’élection des membres de l’Assemblée nationale; le cinquième livre a rapport aux règles particulières applicables pour l’élection des membres des Conseils communaux; et le sixième livre est consacré aux dispositions transitoires et finales.
Le nouveau Code a été adopté en présence du ministre de la justice et de la législation, Séverin Quenum, et de son collègue de la communication et de la poste, Alain Orounla.

F. A. A.