Organisation de la présidentielle 2021 : Ministères et autres acteurs sensibilisés sur leur rôle

0
608

La Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) a échangé, mercredi 27 janvier 2021, avec les représentants des institutions de la République et internationales dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 avril 2021.
Deux communications ont meublé les échanges tenus au Chant d’oiseau à Cotonou : « Présentation du calendrier électoral et la liste des pièces à fournir pour la déclaration de candidature à l’élection présidentielle de 2021 », « Rôles et responsabilités des institutions et ministères dans le processus ».
Ruffin Domingo a fait ressortir dans la première communication que le calendrier électoral est un outil qui permet de faire le suivi des activités de la CENA. Ce calendrier couvre la période de janvier à mai 2021 et prend en compte dix-sept activités. Il a rappelé les pièces à fournir pour la déclaration de candidature. Le président de la CENA Emmanuel Tiando a expliqué que l’organisation de l’élection nécessite l’implication de toutes les parties prenantes. « L’organisation d’une élection relève, certes, de la structure en charge mais la CENA ne peut à elle seule en porter toute la responsabilité. C’est pour cela que la loi a voulu l’implication d’un certain nombre d’acteurs notamment les parties prenantes, les partis politiques, les institutions de la République et les Organisations de la Société Civile. Tout ça dans l’esprit de faire en sorte que les élections se tiennent dans la paix et que chacun puisse apporter sa contribution. C’est parce que nous sommes convaincus que c’est un travail commun que nous avons décidé de rencontrer toutes les parties prenantes au processus électoral », a souligné Emmanuel Tiando. S’adressant aux représentants d’organisations internationales présents à la rencontre, il a précisé que « cette année, il y aura le vote des Béninois de l’extérieur et ce vote implique nécessairement des échanges avec les représentants des différents pays dans lesquels le vote va se tenir à l’extérieur du territoire national ».
Selon Géneviève Nadjo, vice-présidente de la CENA, un comité paritaire composé de représentants de la CENA et du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération sera mis sur pied dans le cadre du vote des Béninois de l’étranger.
M. M.