Pandémie du Covid-19 : Les dispositions issues de la rencontre des ministres de la Santé de l’Uemoa

0
277

Les ministres en charge de la santé des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) se sont réunis le jeudi 7 mai 2020 pour échanger sur la pandémie du Covid-19. La réunion qui s’est tenue par visioconférence dirigée par M. Abdallah Boureima, président de la Commission de l’UEMOA a permis d’échanger sur les dispositions pratiques à prendre pour la mise en œuvre diligente des décisions et des recommandations prises par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union, relatives à la pandémie du Covid19, le 27 avril dernier lors de leur session extraordinaire.
Lors de la réunion, les ministres de la santé de l’espace UEMOA ont noté de nombreuses similitudes dans la gestion du Covid-19. Il s’agit entre autres : des points d’entrée de la maladie qui sont dans la grande majorité les villes capitales ; l’insuffisance de ressources humaines et matérielles en matière de laboratoire limitant ainsi les possibilités de tests à grande échelle ; la création de Comité interministériel de haut niveau et les capacités et moyens limités des établissements hospitaliers pour faire face aux exigences du Covid-19 en matière de soins, en particulier au stade avancé.
Les ministres se sont engagés à prendre des dispositions nécessaires en lien avec les autres départements ministériels pour la mise en œuvre effective des décisions majeures telles que : la mise en place d’un mécanisme de haut niveau de concertation et de coordination des ministres de la santé, des transports, de la sécurité et des finances ; la mise en œuvre intégrale des plans de riposte nationaux ; la mise en place d’un Conseil Scientifique composé de chercheurs et de professionnels de la santé pour conseiller les Etats ; le port obligatoire de masque et l’instauration dans le cadre communautaire d’une plus grande coordination dans la prise des mesures sanitaires relatives à la gestion des frontières et extérieures de l’Union.
Les priorités retenues au terme des échanges

Les ministres de la santé au terme des échanges avec la Commission de l’UEMOA ont arrêté des priorités. Elles portent principalement sur l’accompagnement des Etats dans la satisfaction de leurs besoins immédiats en équipements et autres intrants dont notamment : les masques à usages multiples, les kits de prélèvement ; les kits de diagnostic ; les kits de diagnostic rapide ; les équipements de protection individuelle EPI ; l’antiparasitaire de la famille de l’hydroxychloroquine et l’antirétroviral de la famille de l’azithromycine.

Les Etats bénéficieront d’une somme de 10 milliards de FCFA de l’Institution pour l’acquisition d’équipements etd’ intrants.

La réunion a aussi préconisé « de recourir à des achats mutualisés pour bénéficier de meilleures conditions de prix, de qualité et de livraison ».

Les autres priorités sont : l’instauration d’un comité technique communautaire chargé de proposer des approches communautaires pour gérer les questions de modélisation des épidémies mais aussi pour traiter les différentes questions de recherche en lien avec les épidémies et le renforcement des systèmes de santé des Etats membres pour les rendre plus résilients et à même de traiter avec succès les grands problèmes de santé qui pourraient se poser.

A cela s’ajoute l’instauration à court terme d’un acte régional de concertation pour une meilleure coordination des mesures sanitaires relatives à la gestion des frontières de l’Union et à la circulation des personnes.

Les ministres de la santé des Etats membres de l’organisation ouest-africaine ont félicité « la Commission de l’UEMOA pour toutes les diligences réalisées depuis l’apparition des premiers cas de Covid-19 au sein de l’Union et pour l’appui financier à la lutte contre la pandémie ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here