Parlement de la CEDEAO : Cinq députés béninois siègent pour la 5ème législature

0
526

48 voix pour, 00 contre et 00 abstention, c’est le résultat du vote au bulletin secret qui a consacré la désignation des députés béninois devant siéger à la 5ème mandature du parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ce jeudi 30 janvier 2020. Suivant la clé de répartition adoptée lors de la plénière du 27 janvier dernier, les députés Bida Nouhoum Youssoufou, Nazaire Sado ont été retenus pour le compte du Bloc Républicain (BR) minoritaire, et Hyppolyte Hazounmè, Sédami Mèdégan Fagla et Salifou Issa, pour le groupe parlementaire Union Progressiste (UP) de la majorité parlementaire.
Contrairement à la législature précédente, seul le député David Gbahoungba n’a pas été reconduit. Il a été remplacé par son collègue Hyppolyte Hazounmè de l’Union Progressiste ; le groupe parlementaire Bloc Républicain auquel il appartient étant contraint à désigner 02 membres contre 03 lors de la dernière mandature. Cette concession a été faite pour permettre aux trois députés BR qui y siégeaient depuis la septième législature de poursuivre leur mandat jusqu’à son terme prévu pour le 3 février prochain.
L’UP forte de 46 députés contre 37 pour le BR a donc repris le troisième siège qui lui revenait de droit.
A la lecture des noms retenus pour cette mandature, l’approche genre de la CEDEAO, qui recommande au moins 30% de femme dans chaque délégation n’a pas été respectée par les députés de la 8ème législature.

F. A. A.