Politique : UDBN officialise son mariage avec BR

0
249

L’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) a officialisé la fusion avec le Bloc Républicain (BR). C’est à travers son congrès extraordinaire tenu, ce vendredi 15 Octobre 2021, au Palais des congrès de Cotonou en présence du secrétaire exécutif national du BR, Abdoulaye Bio Tchané, et de la présidente d’honneur de l’UDBN Claudine Afiavi Prudencio.
Le parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) se fond dans le Bloc Républicain (BR). Lors du congrès extraordinaire organisé, vendredi 15 octobre 2021, dans ce cadre, la présidente du Comité d’organisation et deuxième vice-présidente de l’UDBN, Christine Ahouandjinou Zinsou a indiqué que le vendredi 15 octobre 2021 est un jour chargé d’histoire pour l’UDBN qui, à travers le ‘’mariage’’ avec le Bloc Républicain (BR), manifeste une fois de plus son attachement à la vision du Chef de l’Etat.

Pour le représentant de la Fédération Nationale des Jeunes de l’UDBN, Damien Badjito, les jeunes ont décidé à l’unanimité, « après plusieurs séances de décryptage et d’analyse dans l’intérêt de la Nation », de faire le chemin avec le parti BR. « La jeunesse s’engage à poursuivre le combat après ce mariage. La jeunesse restera une fois encore mobilisée pour des victoires », s’est engagé Damien Badjito.

Le même engagement a été pris par les femmes de l’UDBN qui ont fait savoir par la voix de leur représentante que le ‘’mariage UDBN-BR’’ est une opportunité pour elles de se faire valoir. « Les femmes sont prêtes à faire prospérer toutes les initiatives prises par notre nouvelle famille », s’est engagée Raïmath Radji, représentante des femmes de l’UDBN.

Selon Patrice Houngla, représentant des coordonnateurs communaux, l’union UDBN-BR marque le renouvellement de la confiance et d’approfondissement des chantiers. C’est l’occasion de se réjouir car le ‘’mariage légalisé’’ entre le BR et l’UDBN permet une grande chaîne de ressources inépuisables, selon le représentant des coordinations départementales de l’UDBN dans le Borgou. A en croire Bernardin Gnanssounou, les responsables du parti ont associé tous les militants au processus de fusion. Le « processus de mis ensemble est bien conduit », a indiqué la présidente du comité de gestion de l’UDBN, Anastasie Oba Chabi Maforikan. « Le navire dans lequel nous nous embarquons est le meilleur, dans cette barque se trouve avec nous notre icône Claudine Prudencio (…). Nous nous battrons avec la même détermination au sein de notre nouveau cadre d’actions politique (…). Nous allons davantage mouiller le maillot », a promis Mme Maforikan. Selon elle, ‘’les amazones ‘’ et ‘’soldats’’ de ‘’l’UDBN’’ s’engagent à faire des « couleurs du BR les plus rayonnantes de l’action publique ».

« Vous prenez, ici, une bonne décision », a indiqué le Secrétaire exécutif national du Bloc Républicain (BR). « Le BR est une grande famille qui est désireuse aussi de vous accueillir », a ajouté le ministre d’Etat en charge de la coordination de l’action gouvernementale. Selon lui, l’UDBN et le BR partagent une vision et des ambitions communes notamment celles de donner aux citoyens les dividendes d’une croissance économique. « Je peux vous assurer que vous ne serez pas déçus au côté des autres militants », a rassuré Abdoulaye Bio Tchané.

Les jeunes et les femmes de l’UDBN sont les bienvenus au BR où une place de choix est faite conformément aux statuts pour assurer au moins 30% à tous les postes à la jeunesse et aux femmes, a confié M. Bio Tchané.

Pour la présidente d’honneur Claudine Afiavi Prudencio, l’UDBN a opté pour une expérience collective dans son accompagnement au chef de l’Etat Patrice Talon. « Il nous faut de la realpolitique en adaptant nos stratégies au contexte nouveau », a-t-elle indiqué avant de préciser que l’UDBN ne s’associe pas pour disparaître. « Nous y allons après des négociations conduites de Parti à Parti sans compromissions (…). Je suis convaincue que les Jeunes et les Femmes trouveront davantage de champ d’éclosion et d’expansion », a rassuré la présidente d’honneur de l’UDBN. « Il faut que les femmes aient désormais un pourcentage de 60% », a plaidé Claudine Afiavi Prudencio à l’endroit du Secrétaire exécutif national du Bloc Républicain.

M. M.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here