Pour propos outrageants contre le président du Faso: Kémi Seba condamné à 02 mois de prison avec sursis.

0
1288

Le tribunal de Ouagadougou a condamné ce jeudi 26 décembre 2019 Kemi Seba à 02 mois de prison avec sursis et à une amende de 200.000 francs CFA.
Il est reproché à l’activiste d’avoir tenu des « propos outrageants contre le président du Burkina-Faso et une tentative de démoralisation des éléments engagés dans la lutte contre le terrorisme ».
Le militant franco-béninois aurait traité le président Roch Marc Christian Kaboré de « passoire politique ».
Il a été interpellé le samedi 21 décembre après une conférence de presse dans la capitale Burkinabè.
Le procureur de la République près le tribunal de Ouagadougou a requis un an de prison avec sursis contre l’accusé et une amende de deux millions de francs CFA.
Le tribunal de Ouagadougou dans son verdict a reconnu Kemi Seba coupable des faits et l’a condamné à deux mois de prison avec sursis et une amende de 200.000 francs CFA.
« Je ne regrette absolument rien de ce que j’ai dit. J’assume chaque mot, chaque lettre. Quand nos présidents continueront à recevoir des ordres des forces néocoloniales françaises, il y aura une jeunesse africaine qui prendra ses responsabilités peu importe le prix à payer », a déclaré Kemi Seba à la presse au terme de l’audience.

A.A.A