Prevention de la radicalisation et de l’extrémisme violent: une action médias s’impose

0
1095

La capitale Burkinabè, Ouagadougou abrite depuis ce lundi 15 juillet, un atelier de formation sur l’extrémisme violent. Organisée par le Centre National de Presse Norbert ZONGO (CNP-NZ) du Burkina Faso et l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication, section du Niger (APAC – Niger) avec l’appui de l’Union européenne (UE) et CIVIPOL Conseils, en collaboration avec l’Observatoire de la Déontologie et de l’Ethique dans les Médias (ODEM Bénin), cette formation entre dans le cadre d’une action pilote médias sur la prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation. Prennent part à cet atelier, des journalistes venus de cinq pays de l’Afrique de l’Ouest et du Bassin du Lac Tchad. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, du Niger, du Mali et du Cameroun. L’objectif visé est d’outiller les médias communautaires et grand public, pour un meilleur traitement journalistique des questions de radicalisation et d’extrémisme violent. Les travaux prendront fin samedi prochain.

Isabelle OTCHOUMARE