Prévention des violences en période électorale : Le ministère de l’intérieur sensibilise les acteurs des médias

0
89

Le ministère de l’intérieur et de la sécurité publique organise les 1er au 2 avril 2021 à l’hôtel Chez Théo de Possotomè un atelier de renforcement des capacités des radios et acteurs de communication sur la coproduction de la sécurité et la prévention des violences électorales. L’atelier organisé avec le soutien de la Fondation Hanns Seidel à la veille de la présidentielle vise à prévenir les violences avant, pendant et après les élections.
L’atelier organisé par le ministère de l’intérieur et de la sécurité publique sur la coproduction de la sécurité à regroupe des responsables des radios et autres acteurs de communication avec la hiérarchie policière.
Le conseiller technique à la sécurité du ministre de l’intérieur a rappelé l’enjeu de cet atelier. Il s’agit d’une élection présidentielle apaisée et sans violence, a déclaré le contrôleur général de police Saké Mohamed.
Le représentant du ministre de l’intérieur a déploré les violences qui ont entâché les législatives de 2019. Il s’est réjoui du climat sans violence dans lequel se sont déroulées les élections communales et locales.
‹‹ Nous voulons rester dans cette dynamique d’une élection présidentielle sans violence››, a souhaité Saké Mohamed.
Le souci des autorités sécuritaires est d’éviter les scènes de violence auxquels sont confrontés les pays de la sous-région depuis quelques mois. ‹‹ Nous allons montrer que le Bénin va arrêter cette spirale de violence avec la présidentielle du 11 avril ››, a souligné le contrôleur général de police.
Dans le cadre de la dynamique des élections sans violence, le ministère de l’intérieur a déjà organisé des séances entre les responsables d’unité de police avec des acteurs de la société civile et les élus communaux.
La présente séance a été initiée avec les acteurs des médias pour sensibiliser les populations à la prévention de la violence sous toutes ses formes.
La représentante de la Fondation Hanns Seidel a relevé deux messages par rapport à l’organisation de l’atelier. Mme Franck Aridja a mis l’accent sur la coproduction de sécurité entre forces de sécurité et population et la prévention des violences électorales.
‹‹ Il faut sensibiliser pour garantir la paix et préserver la cohésion sociale avant, pendant et après les élections ››, a conclu la représentante allemande.
D. M.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here