Projet ACCESS : le préfet par intérim Jean Claude CODJIA donne le top

0
102

C’est la salle de conférence de la préfecture de Cotonou,  qui a servi de cadre à la cérémonie de lancement du projet ACCESS au niveau du département du littoral, ce mercredi matin. Après la mise en œuvre du projet des services décentralisés conduit par les communautés avec succès, le Bénin a obtenu un second financement de la banque mondiale pour poursuivre l’amélioration des conditions de vie des populations. Présent à cette cérémonie, le secrétaire permanent du CONAFIL, représentant le ministre par intérim de la décentralisation, a rappelé les succès du PSDCC ( projet d’appui aux communes et communautés), qui ont permis au Bénin d’enclencher cette nouvelle phase. Tout en reconnaissant l’effort qu’à fournit la commune de Cotonou pour accompagner la mise en œuvre du projet PSDCC, le SP/CONAFIL a rappelé que par moment la disponibilité des domaines pour abriter les infrastructures a été une difficulté majeure de la première phase et a invité les autorités communales à jouer leurs partitions dans ce sens. Pour finir, il a rassuré les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet ACCESS que le ministère de la décentralisation reste disponible pour les accompagner.

Procédant au lancement officiel du projet ACCESS au niveau du département du littoral, le préfet Jean Claude CODJIA, a rendu un vibrant hommage aux hommes et femmes qui ont su conduire avec abnégation la mise en œuvre du PSDCC. A la suite du représentant du ministre, il a invité tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet ACCESS au respect des normes et procédures administratives pour que le bilan soit à l’actif du Bénin. Tout en rappelant, les domaines d’interventions du projet ACCESS, le préfet Jean Claude CODJIA a salué la noble vision du gouvernement qui met le social au centre de ses priorités. Trois composantes sont retenues pour le projet ACCESS : l’appui à la fourniture de services décentralisés, les filets sociaux et la protection sociale, la gestion du projet.

Signalons que le projet ACCESS intervient dans les 77 communes du Bénin et dans 360 communautés grâce à un accord de financement de la Banque Mondiale d’un montant de près de 22 milliards.

Jandel Etienne GLESSOUGBE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici