Projet de budget exercice 2020: D’importantes mesures pour le social

0
974

Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a présenté ce vendredi 15 novembre 2019, le projet de budget exercice 2020 aux députés à l’Assemblée nationale. Plusieurs mesures sociales sont prévues et concernent les secteurs de l’éducation, de la santé et de la protection sociale.
Au cours de la déclaration faite à la presse, Abdoulaye Bio Tchané a évoqué la mise en œuvre du nouveau programme spécial d’insertion dans l’emploi annoncé par le Chef de l’Etat à la veille de la fête de l’indépendance. Ce programme selon lui, consistera à recruter à la charge de l’Etat, 2000 diplômés à placer dans les entreprises publics et privés pour une période de deux ans. Sa mise en œuvre sera effective en 2020.
Le ministre d’Etat a par ailleurs annoncé que le projet de budget 2020 prévoit un allègement de la fiscalité pour les ménages et les entreprises. « Ce qui entraîne qu’il y aura moins d’impôts à payer pour les Béninois. Le nombre d’impôts passe de 48 en 2019 à 35 en 2020 », a-t-il expliqué.
Au niveau des ménages et des entreprises, ces mesures se traduiront selon Abdoulaye Bio Tchané par l’extension du régime d’exonération des droits et taxes de douanes et de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur l’importation ou l’acquisition en République du Bénin des panneaux solaires photovoltaïques formant un ensemble, à l’exclusion des batteries ; le réaménagement des modalités de paiement des acomptes de la Taxe Professionnelle Synthétique pour les nouvelles entreprises ; la reconduction de l’exonération des droits et taxes de douane et de la TVA sur les récipients de gaz ; la reconduction de l’exonération des droits et taxes de douane et de la TVA sur les autobus, autocars et minibus destinés au transport en commun.
En plus de ces exonérations, le budget 2020 prévoit plusieurs autres mesures d’allègement fiscal. Il s’agit entre autres, de la dispense de pénalité de retard accordée aux contribuables qui souscrivent spontanément, pour la première fois, leurs déclarations en régularisation des affaires réalisées au titre des exercices antérieurs ; d’une hausse continue de la croissance économique.
Le projet de budget exercice 2020 s’élève à près 2000 milliards de francs CFA soit 1 986,910 milliards de FCFA. Il est en hausse de 109,367 milliards de FCFA par rapport à l’année dernière, soit un taux d’accroissement de 5,8%.

F. A. A.