Projet de construction et de modernisation de 35 marchés : La rénovation des marchés de Ouando et d’Ahouangbo en marche

0
574

Les travaux de construction et de modernisation des marchés de Ouando et d’Ahouangbo respectivement dans les 5ème et 3ème arrondissements de Porto-Novo vont bientôt démarrer. La cérémonie de remise de site à l’entreprise en charge des travaux a eu lieu lundi 13 janvier 2020 au marché d’Ahouangbo.
Selon Patrick Koffi, architecte à l’Agence du cadre de vie, ces deux marchés seront construites suivant un modèle de type R+1. Le marché de Ouando sera bâti sur une superficie de 35 363 m2, et sera d’une structure métallique de type Shed, a-t-il expliqué. Au rez-de-chaussée, il est prévu la construction de 141 boutiques de 10 m2 en périphérie et s’ouvrant à l’extérieur, 10 magasins, 1670 étals de 3 à 5 m2 délimités par des marquages au sol, des locaux servant de bureau pour le personnel gérant le marché, une infirmerie, une chambre froide, et une salle polyvalente pour les réunions des différentes associations intervenant dans le marché, a ajouté l’architecte. Patrick Koffi précise que le projet prévoit à l’étage la construction de locaux techniques et de 978 étals, soit en tout 2648 étals supplémentaires aux 2000 conservés au cœur du marché et un système de panneaux solaires pour l’éclairage public. Il est prévu le pavage et les caniveaux sur un tronçon de route de la zone pour permettre l’assainissement du marché.
Concernant le marché d’Ahouangbo, il sera construit sur une superficie de 2429 m2. La nouvelle configuration permettra d’obtenir également un marché composé d’une structure métallique de type shed. Au rez-de-chaussée, il y aura 18 boutiques de 10 m2 chacune en périphérie du marché et s’ouvrant à l’extérieur, 358 étals (des espaces de vente de 5 m2 délimités par des marquages au sol), des locaux servant de bureau pour le personnel gérant le marché, une infirmerie, une chambre froide, une salle polyvalente pour les réunions des différentes associations intervenant dans le marché et un système de panneaux solaires pour l’éclairage du marché.
Comme à Ouando, le pavage et les caniveaux seront aménagés sur un tronçon de route dans la zone pour faciliter les travaux d’assainissement.
Le maire de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, a félicité le président Patrice Talon pour le choix porté sur ces deux marchés dans le cadre du vaste projet de construction et de modernisation des marchés. Ce projet qui fait suite à la construction des infrastructures routières, traduit selon lui, la détermination du chef de l’Etat à changer le visage de la ville capitale du Bénin. Il invite les usagers des deux marchés à faciliter la tâche à l’entreprise pour l’achèvement diligent des travaux.
Le chef du projet, Fabrice Babatoundé, a précisé que la reconstruction des deux marchés fait partie du deuxième lot du projet qui prend en compte les marchés de Djougou, de Houndjro à Abomey, de Cococodji dans la commune d’Abomey-Calavi et de Guéma à Parakou.
Ce lot vient après la première phase du projet qui concernait 09 marchés de Cotonou, et dont la cérémonie de remise de site a eu lieu le 12 décembre dernier par le ministre du cadre de vie et du développement.

F. A. A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here