Projet de loi de finances 2022 : Le budget du Ministère des affaires sociales passe à 13 milliards F

0
294

Le projet de budget 2022 du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) s’établit à treize milliards deux cent soixante-et-un millions cent trente mille (13 261 130 000) francs CFA contre 7. 622. 337.000 francs CFA en 2021, soit une hausse d’environ 74%.
Le ministre des affaires sociales et de la microfinance a présenté, jeudi 25 novembre 2021, le projet de budget de son département ministériel au titre de l’année 2022. Les actions phares à réaliser sont, entre autres, le renforcement du cadre institutionnel des Centres de Promotion Sociale pour les rendre comme des guichets uniques de protection sociale au niveau des communes ; l’opérationnalisation du Registre Social Unique qui sera désormais la base de toutes les interventions sociales au Bénin ; la poursuite de la mise en œuvre du Programme de Modernisation des Espaces Publics de Protection Sociale et de Promotion du Genre pour offrir un cadre adéquat de travail aux assistants sociaux et d’accueil aux cibles du Ministère (Construction et réhabilitation de Centre d’Accueil et de Transit des Enfants et des victimes de VBG ; Centre de Promotion Sociale, Centre d’Intégration et d’Epanouissement des Personnes Agées ; etc…), le renforcement des actions de protection des couches vulnérables à travers l’assainissement des CAPE, la prise en charge des malades mentaux errants et des personnes handicapées, l’opérationnalisation de la deuxième génération du Microcrédit Mobile Alafia.
« Au niveau du projet ARCH, nous allons poursuivre sa mise en œuvre à travers la généralisation du volet Assurance maladie dans toutes les communes du Bénin ; l’extension de ARCH-Formation qui aujourd’hui fait le bonheur de plusieurs de nos concitoyens artisans. Il faut préciser à ce niveau que tous les artisans du Bénin bénéficieront selon leurs besoins d’un crédit ARCH. Toujours pour 2022, le volet retraite de ARCH sera activé », a fait savoir Véronique Tognifodé, ministre des affaires sociales et de la microfinance, ce jeudi, à l’issue de sa séance avec la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale.
Le budget prévu pour la mise en œuvre de ces actions est estimé à treize milliards deux cent soixante-et-un millions cent trente mille 13 261 130 000) francs CFA.
M. M.