Réquisition de la CRIET à l’encontre de KGB: 04 ans de prison et 6,1 milliards d’amende

0
1647

Le procès du richissime homme d’affaires Bernard Godonou Kikissagbé alias KGB est en délibéré à la Cour de répression des infractions économique (CRIET). En attendant le verdict de la Cour présidée par le juge Cyriaque Dossa, le procureur spécial près la CRIET, Gilbert Ulrich Togbonon a requis 04 ans d’emprisonnement et 6,1 milliards de francs CFA contre l’accusé poursuivi pour escroquerie et blanchiment de capitaux.
Pour les 09 complices, il a requis une peine d’emprisonnement de 03 ans.
Les avocats de la partie civile, l’Agent judiciaire du Trésor (AJT) réclame pour l’Etat béninois et au profit du Trésor public, 500 millions FCFA comme redevances fiscales non payées par les sociétés créées par KGB dont certaines datent de plus de 20 ans. Le Franco-libanais, Stéphane Safieddine et le Français Michel Luccio se sont également constitués en partie civile. Le premier réclame environ 5,5 milliards de francs CFA à KGB pour une affaire de vente d’or dans laquelle il affirme avoir été escroqué, tandis que le second demande 100 millions CFA pour toutes causes de préjudices subis. Michel Luccio dit avoir été victime en 2016 des manœuvres d’escroquerie de KGB dans une affaire de transport de plusieurs cantines d’argent du Bénin en direction de Dubaï. Ce qui n’a jamais eu lieu jusqu’à son arrestation au Togo en juillet 2018.

F. A. A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here