Riposte à la pandémie du Coronavirus au Bénin : L’Ambassade de France et l’AFD accompagnent le secteur éducatif

0
133

Conformément au plan national de riposte à la propagation de la pandémie de la Covid-19 en milieux scolaires et universitaires au Bénin, l’ambassade de France au Bénin et l’Agence française de développement (AFD) ont apporté des appuis aux ministères des trois ordres d’enseignement.
Ces appuis qui visent à soutenir la qualité des apprentissages dans le contexte de la maladie du Coronavirus sont constitués entre autres de : 180 kits d’hygiène mis à disposition de 12 écoles et 4 collèges d’enseignement général (CEG) de 4 communes rurales de l’Atacora (Boukoumbé, Cobly, Kouandé et Kérou), via un financement mis en œuvre par Plan International Bénin.

Des actions de mobilisation communautaire, de formation de plus de 370 enseignants et un appui aux 9 communes de l’Atacora pour l’élaboration de plans de réponse à la Covid-19 sont mis en œuvre grâce aux équipes mobilisées par Plan International Bénin dans le département depuis le début de la crise.

Des supports pédagogiques en français diffusés à la télévision et à travers 32 radios communautaires à l’échelle nationale pour assurer la continuité pédagogique des élèves du primaire. L’élaboration d’un dispositif de production de support sur les corrigés-types des examens et évaluations a été soutenue par le financement d’une mission d’expertise pilotée par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) auprès du MEMP (ministère des enseignements maternel et primaire).

120 jeunes « Volontaires Santé Junior » (VSJ), scolarisés dans 40 collèges et lycées de 10 départements, sont formés pour sensibiliser aux gestes barrières leurs camarades, leurs familles et leurs communautés. Issus des clubs scolaires organisés par Amnesty International Bénin, ces volontaires interviennent dans les établissements scolaires, qu’ils équipent en dispositifs de lavage de mains, ainsi que dans les lieux publics et sur les radios locales, grâce à la mobilisation de 15 partenaires publics et privés.

La plateforme d’enseignement à distance ‘’FAIR’LANGUE’’ a été lancée afin d’accompagner la continuité pédagogique dans plus de 20 établissements scolaires du pays. Adossée au laboratoire d’innovation numérique dédié à la formation et au renforcement des compétences en langue française (FAIR’LANGUE), cette plateforme associe acteurs de l’éducation, du numérique, et de fablabs français et de la sous-région pour proposer des solutions et des contenus d’enseignement à distance auprès de la communauté éducative béninoise.
Une subvention estimée à 40 millions FCFA
Selon l’ambassadrice de France au Bénin, Véronique BRUMEAUX, avec ces projets concrets auprès des communautés éducatives, la France, souligne-t-elle, « poursuit son engagement à se tenir aux côtés du Bénin pour faire face aux enjeux induits par une crise sanitaire inédite à l’échelle mondiale ».

Selon la directrice du CEG3 de Comè, Ambroisine TOGBE dont le collège est partenaire et bénéficiaire du projet VSJ, le lavage systématique des mains est maintenant plus aisé et les moyens de sensibilisation au sein de la communauté existent désormais dans le collège. « C’est une précieuse contribution à la protection du droit à la santé en milieu scolaire et au sein de la communauté », a souligné la directrice.

Ces différents appuis de la France représentent une subvention estimée à 40 millions de francs CFA. Ils contribuent à renforcer les capacités du secteur éducatif face à la crise et à trouver des solutions adaptées au bénéfice du plus grand nombre d’élèves et d’apprenants.

Ils viennent en complément du financement de 2 milliards de francs CFA mobilisé par l’AFD au bénéfice du ministère de la santé pour soutenir le Bénin dans sa lutte contre la pandémie du Coronavirus, précise le communiqué de l’ambassade de France. .
F. A. A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here