Route des Pêches : Poursuite de l’opération de destruction des paillotes, bars à Fidjrossè Plage

0
405

L’opération de libération des espaces publics entamée depuis la semaine dernière se poursuit dans la zone de Fidjrossè-plage. Les habitations, les hangars et autres constructions situés le long de l’océan sont détruits dans le cadre du « Projet Route des pêches », rebaptisé « Projet de développement de la zone à vocation touristique Cotonou-Ouidah ».
Démolition des bars, paillotes et bungalow à Fidjrossè Plage. Le déguerpissement qui se fait ’’cas par cas’’ ne concerne pas encore les autochtones, qui sont pour la plupart des pêcheurs installés sur le long de l’océan depuis des années. Elle a débuté par la destruction des paillotes et bungalows. Les gérants des bars sont également concernés par l’opération de déguerpissement.

« Parmi les propriétaires des bars, il y a aussi des gens qui payaient des redevances à la mairie. Si nous venons les casser maintenant, c’est injuste. Donc on les laisse de façon provisoire et il y aura une étude particulière pour eux », a expliqué une source de la préfecture.

A l’en croire, l’Etat a prévu un cahier des charges pour ceux qui veulent vraiment construire le long de la route des pêches. Ils devront se conformer à un modèle. Les occupants actuels seront maintenus à leur emplacement s’ils remplissent les conditions.

Selon les propriétaires de bars et de restaurants rencontrés sur les lieux « tous ceux qui sont ici savent qu’ils doivent partir ». Ils ont été informés depuis longtemps de la nécessité de libérer ces espaces.

En ce qui concerne les autochtones, « l’Etat va aménager un endroit pour eux avant de les déguerpir ». L’objectif de cette opération de déguerpissement est d’assainir la zone afin de mettre en exécution le plan de développement touristique.
Aménagement d’infrastructures touristiques adéquates
Dans le cadre du « Projet Route des pêches », le gouvernement a retenu la création de zones d’aménagement concerté dans le périmètre afin d’assurer l’adéquation des constructions environnantes avec la vocation du site. Le but est de construire, d’aménager des infrastructures touristiques adéquates répondant aux normes universelles le long du Littoral à partir de Fidjrossè dans la municipalité de Cotonou, à environ deux kilomètres de l’Hôtel Casa Del Papa dans la commune de Ouidah. Ce qui permettra un développement harmonieux de la zone.

En conseil des ministres le mercredi 29 avril 2020, le gouvernement béninois a approuvé la rectification des coordonnées géographiques de la zone concernée par le « Projet Route des pêches ». Les modifications apportées au projet favorisent et soulagent les populations riveraines. Il s’agit entre autres de la redéfinition du périmètre concerné, le dégel des restrictions induites par le classement de la zone sur certaines propriétés manifestement sans intérêt pour le projet et la préservation des agglomérations et zones de forte densité de population.

Les modifications concernent également des mesures d’aménagement spécifique et des mesures de remembrement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here