séminaire des FAB: Les travaux se poursuivent

0
259

Le séminaire des chefs de corps, un creuset d’échanges et d’aide à la décision, une occasion pour les chefs de corps de faire le bilan de leurs activités a été relancé par le général de brigade Fructueux Candide Ahodégnon Gbaguidi alors chef d’état major de l’armée de terre. C’est devenu désormais une tradition. Et ce mardi, 16 août 2022, les travaux de la 7ème édition ont été officiellement ouverts par le ministre délégué auprès du président de la république chargé de La Défense nationale, Alain Fortuné Nouatin à la salle de conférence de l’état major de l’armée de terre. Il avait à ses côtés les généraux de brigade Issa Abou, chef d’état major de l’armée de terre et Fructeux Candide Ahodégnon Gbaguidi, chef d’état major général des forces armées béninoises. Invité à prendre la parole par le colonel Edgard Aïhou, le directeur des ressources humaines de l’état major des forces armées béninoises, le ministre chargé de La Défense nationale dans son allocution a tenu à placer le séminaire des chefs de corps dans son vrai contexte avant de faire observer une minute de silence en mémoire des soldats tombés sur le champ de l’honneur en défendant la patrie face aux groupes terroristes au nord du Bénin. Alain Fortuné Nouatin

L’activité est très importante aux dires du ministre de La Défense à cause de certains facteurs. Alain Fortuné Nouatin

Le séminaire des chefs de corps de l’armée de terre a un autre objectif dont parle le ministre de tutelle Alain Fortuné Nouatin

Pour finir, le ministre délégué auprès du président de la république saisit l’occasion pour rappeler aux séminariste quelques sujets d’actualité sur lesquels ils vont réfléchir au cours de leur conclave. Alain Fortuné Nouatin sur des propos recueillis par Philibert Abibou

Il faut rappeler que le séminaire qui dure 4 jours va permettre aux chefs de corps,aux chefs de division et de services à l’Etat Major de l’ Armée de Terre d’échanger sur des sujets d’importance capitale pour la bonne marche des corps qu’ils commandent mais aussi et surtout pour le rayonnement de l’armée de terre en particulier et des Forces Armées Béninoises en général . Aussi est il nécessaire de rappeler qu’une série de communications relatives à tous les aspects du commandement à savoir : du soutien logistique au domaine opérationnel en passant par l’administration et la gestion des ressources humaines font partie de l’agenda dudit séminaire. Il est aussi prévu la mise en action des chefs de corps à travers les travaux en atelier à l’issue desquels leurs productions vont servir à proposer l’élaboration de certains documents utiles à l’armée de terre et aux Forces armées béninoises .