Situation sociopolitique nationale: Le clergé se prononce sur des sujets d’actualité

0
265

La Conférence épiscopale du Bénin (CEB) a tenu sa première session plénière ordinaire au titre de l’année pastorale 2019-2020 à l’archevêché de Parakou du 20 au 23 octobre 2019. A travers un communiqué final en date du mercredi 23 octobre, le porte-parole de la CEB Mgr Eugène Houndékon fait le point des sujets abordés lors des assises. Il s’agit notamment de la surabondance des pluies de ces dernières semaines, la fermeture des frontières nigérianes et le dialogue national tenu du 10 au 12 octobre 2019.

Sur le plan social, les Evêques du Bénin sont préoccupés par la « surabondance des pluies de ces dernières semaines qui ont occasionné, par endroits des inondations, portant de graves préjudices aux personnes et aux cultures ». Ils souhaitent que « ces phénomènes naturels qui pourraient causer davantage de dégâts à l’avenir, soient l’occasion d’une prise de conscience nationale sur l’évidence des changements climatiques actuels d’une part, et de l’adoption des mesures adéquates pour la protection de l’environnement, d’autre part ».

S’agissant de la fermeture des frontières avec le Nigéria depuis le 20 août 2019, les Evêques notent que cette décision a des impacts négatifs « sur la population béninoise et surtout les plus pauvres ». Préoccupé par cette situation, le clergé exhorte « les autorités compétentes du Bénin, à tout mettre en œuvre pour un rétablissement de la situation dans les meilleurs délais ».

En ce qui concerne la situation sociopolitique, la Conférence épiscopale du Bénin a « suivi avec beaucoup d’attention, la tenue concomitante du 10 au 12 octobre dernier, du dialogue convoqué par le Président de la République, au palais des congrès, et des assises de la résistance organisée par les partis politiques de l’opposition, au Chant d’oiseau à Cotonou ». La CEB « considère ces initiatives comme une étape significative pouvant conduire à un dialogue national inclusif en vue d’une authentique réconciliation entre tous les fils et les filles du Bénin ».
Au terme de leur conclave, les Evêques du Bénin, implorent l’abondance de la grâce divine sur les fils et filles du Bénin et renouvellent leur appel pressant à l’intensification des différentes prières d’intercession. Lors des travaux, les Evêques ont également abordé plusieurs points relatifs à la vie de l’église catholique.

A.A.A

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici