Soupçons de mal gouvernance et de malversations : Le DG de l’OAPI conteste sa suspension

0
646

Dénis L. Bohoussou n’est plus Directeur Général de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI). La ministre de l’Industrie et du Commerce du Bénin, Mme Alimatou Shadiya Assouman en sa qualité de Présidente du Conseil d’Administration (PCA) de l’OAPI, a procédé à la suspension du DG de l’Organisation panafricaine.
Le Dg de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI), l’Ivoirien Dénis Loukou Bohoussou, est suspendu de ses fonctions par la ministre du commerce et de l’industrie du Bénin et Présidente du Conseil d’Administration (PCA) de l’OAPI, Alimatou Shadiya Assouman dans une note en date du 15 octobre 2021. Il est reproché au DG son refus de « faire exécuter la décision d’auditer la gestion de l’organisation ». Selon la note, « l’audit était demandé en vue de clarifier les soupçons de mal gouvernance et de malversations mettant directement en péril les intérêts de l’organisation ».
La PCA a ordonné le 4 septembre dernier au DG Dénis Loukou Bohoussou de passer un appel d’offres pour le recrutement d’un cabinet d’audit international chargé d’enquêter sur la gestion de l’OAPI. Ce que le DG n’aurait pas fait. Un motif que conteste Dénis Loukou Bohoussou qui déplore le fait de n’avoir pas reçu la notification officielle de sa suspension. « Je ne me suis jamais opposé à l’audit de ma gestion de l’organisation. Bien au contraire, après avoir reçu en septembre 2021 le Projet d’appel à manifestation d’intérêt international relatif au recrutement d’un cabinet d’audit international, j’ai formulé des manquements dans l’optique de le parfaire et d’en tirer le meilleur parti pour l’Organisation. (…) Sur le fond, et dans un souci de transparence, j’ai proposé d’étendre l’audit à une période plus large qui prendra en compte l’année 2017 qui correspond à ma prise de fonction jusqu’à 2020. Ce qui permettra d’auditer toute ma gestion, depuis le début de mon mandat. Toutes ces observations ont été adressées par courrier à la PCA dans des correspondances dont la dernière datant du 05 octobre 2021, et dont nous avons les accusés de réception. En lieu et place de l’intégration des amendements que nous jugeons pertinents pour la crédibilité de l’audit, nous avons constaté sa publication en l’état initial, en violation des procédures en vigueur », se défend Dénis Loukou Bohoussou.
Le DG suspendu appelle à l’organisation d’une session extraordinaire du Conseil d’Administration de l’OAPI.
Dans un communiqué publié le 18 octobre, l’OAPI informe les différents publics que tous les services de l’Organisation restent ouverts et fonctionnent normalement. « Tout est mis en œuvre pour continuer à délivrer des services conformes aux attentes des usagers tout en garantissant une gouvernance de qualité », a rassuré l’institution.
L’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) est créée en mars 1977 et regroupe dix-sept Etats africains. C’est un organisme intergouvernemental chargé de protéger de manière uniforme les droits de propriété dont le siège se trouve à Yaoundé (Cameroun).
M. M.