Trafic d’ivoire au Bénin : Peines de prison et 83 millions F d’amende pour 3 individus

0
155
Heavily armed guards stand next to a pile of illegally trafficked elephant tusks and hundreds of finished ivory products as they prepare to destroy them the first Cameroon burn of poached wildlife goods, attended by U.S. Ambassador to the United Nations Samantha Power, at the Palais des Congres, in Yaounde, Cameroon, Tuesday, April 19, 2016. Power is visiting Cameroon, Chad, and Nigeria to highlight the growing threat Boko Haram poses to the Lake Chad Basin region. (AP Photo/Andrew Harnik)

Des peines d’emprisonnement et le paiement d’amende pour trois (03) trafiquants d’ivoire. Tel est le verdict rendu, mardi 12 janvier 2021, par le tribunal de première instance de première classe de Cotonou dans l’affaire de trafic de trophées d’espèces intégralement protégées impliquant trois individus. Ils ont été arrêtés en possession de 183 kg d’ivoires en 2018. Poursuivis pour « commercialisation de trophées d’espèces animales intégralement protégées », les trois prévenus sont condamnés à payer à l’État béninois à titre de dommages-intérêts la somme de 80.000.000 FCFA pour réparation de tout préjudice confondus. L’un des trois trafiquants écope de 24 mois d’emprisonnement ferme et d’1.000.000 FCFA d’amende. Les deux autres sont condamnés chacun à 24 mois d’emprisonnement assorti de sursis et 1.000.000 FCFA d’amende.
Selon la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin, le transport et la commercialisation de trophées d’espèces animales protégées sont des activités illicites.
M. M.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here