Travaux routiers Bassila-Djougou : Ebomaf appelé à accélérer les travaux sur le tronçon

0
916

Prévus pour être livrés en novembre 2020, les travaux de réhabilitation de la voie Dassa-Savalou-Djougou piétinent. Le directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji à la suite d’une visite sur le terrain, a exhorté l’entreprise Ebomaf à accélérer les travaux.
« Vous êtes en retard. Sur 21 Km de voie, vous n’avez fait que 03 », a dénoncé le directeur général des infrastructures. Pour lui, il faudrait que les entreprises africaines fassent honneur à l’Afrique. « Si le président de la République décide de faire la promotion des entreprises africaines, il faut l’encourager », a martelé Jacques Ayadji. Il a par ailleurs exhorté l’entreprise Ebomaf à accélérer les travaux dans les agglomérations situées entre Bassila et Djougou pour la libre circulation des personnes et des biens.
Pour Wandaogo Poussy, directeur des travaux, le retard observé se justifie par des difficultés de carrière. « Nous avons eu effectivement des contraintes dus au non fonctionnement de la carrière de Sèmèrè », a-t-il souligné. Cette carrière, explique le directeur des travaux, est restée à l’arrêt pendant plus de deux mois, raison pour laquelle l’entreprise n’a pu protéger la chaussée.
Face aux difficultés, le directeur régional de Ebomaf Bénin, Yacouba So’o a été rassurant. Toutes les dispositions ont été prises, et les moyens nécessaires déployés pour leur résolution. Les trois carrières sont déjà fonctionnelles, et les travaux avanceront pour le mieux, a-t-il indiqué.
Le taux de réalisation de la voie Dassa-Savalou Djougou est de 56% sur une longueur de 270 Km.

F. A. A.