Véronique Tognifodé sur le Social : Les actions du gouvernement au profit des couches vulnérables

0
161

La ministre des affaires sociales et de la Microfinance Véronique Tognifodé a fait le tour d’horizon des actions du gouvernement du président Patrice Talon en matière de protection des couches vulnérables. C’est lundi 30 mai 2022 sur l’émission télévisée Le gouvernement en action.
Le gouvernement en action : Quels impacts dans le Social ? C’est autour de ce thème que la ministre des affaires sociales et de la Microfinance Véronique Tognifodé a présenté les actions phares du gouvernement visant le bien-être social et a répondu aux préoccupations de quelques Béninois le lundi 30 mai 2022.
Selon les explications de la ministre des affaires sociales et de la Microfinance, les volets Formation-Crédit et Santé du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH) sont à leur phase de généralisation à la suite de leur implémentation dans des communes pilotes. Plus de 300.000 cartes biométriques ont été mises à la disposition des bénéficiaires du projet et 7.000 Béninois ont été déjà pris en charge gratuitement dans les centres de santé. « Dans les 4 mois à venir, nous ambitionnons de pouvoir ouvrir l’assurance maladie dans toutes les communes du Bénin », a rassuré Véronique Tognifodé.
Les artisans béninois sont renforcés dans leurs « connaissances aussi bien théoriques que pratiques par des formations courtes mais pointues et concentrées qui sont menées par des experts aussi bien nationaux qu’internationaux » à travers le volet formation du projet ARCH. Le projet est dans sa phase pilote dans plusieurs communes dont Cotonou ; Calavi ; Porto-Novo ; Lokossa ; Djakotomey ; Parakou ; Djougou. « Ces artisans qui sont renforcés dans leurs capacités, qui font la formation ARCH, à la fin de cette formation, il y a certains qui bénéficient des opportunités directes d’emploi (…) mais ceux qui veulent s’installer ou s’offrir une machine ou un équipement spécifique qui peut justement mieux leur permettre d’exercer leur métier de façon pointue peuvent emprunter ce crédit Arch », a expliqué la ministre. Le montant du crédit Arch-Artisan varie de 100 mille à 2 millions de franc CFA et à des taux bonifiés.
Accès aux services financiers
La possibilité a été offerte aux populations qui n’ont pas accès aux services bancaires classiques de pouvoir d’emprunter grâce à une politique de microfinance. Ce qui fait du Bénin un pays « en tête des pays de l’UEMOA en termes d’inclusion financière avec un taux d’inclusion de 88% », selon des chiffres fournies par la ministre. En ce qui concerne le micro-crédit Alafia qui fait école dans la sous-région, plus de 11 milliards 800 millions FCFA ont été décaissés à la date du 30 avril 2022 au profit de plus de 265.000 bénéficiaires. « Dans les tout prochaines semaines, nous allons augmenter le montant à 100.000 et toujours avec des meilleures conditions », a annoncé Véronique Tognifodé.
Protection sociale
Plusieurs lois ont été votées pour renforcer la protection des filles, selon la ministre des affaires sociales qui précise qu’en matière de lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes, il s’agit d’une bataille de longue haleine parce que au-delà de l’arsenal juridique, il des mentalités à changer. Tout en encourageant à la culture de la dénonciation, la ministre estime que la lutte sera accentuée à travers les actions de l’Institut National de la Femme (INF).
En ce qui concerne le maintien des filles à l’école, le gouvernement a mis en place des espaces sûrs, des transferts monétaires aux filles scolarisées.
En matière de protection des couches vulnérables notamment les enfants, au total 74 Centres d’Accueil et de Protection de l’Enfant (CAPE) ont reçu leur agrément et 4 ont été fermés. « Nous allons mettre de l’ordre (…), identifier et répertorier les enfants dans les CAPE. (…) ces enfants seront enrôlés avec des cartes biométriques pour leur permettre de bénéficier de soins de santé et d’éducation », a indiqué la ministre Véronique Toginfodé. A l’en croire, il est prévu également la mise ne place d’une plateforme pour le suivi et la demande d’autorisation en ligne.
M. M.